Fire alarm on the wall of shopping center.

Selon l’article 344 du Code de sécurité, il existe des normes applicables à tous les bâtiments en fonction de l’année de construction. Il exige que, pour des raisons de sécurité, de santé ou de protection des bâtiments contre l’incendie et les dommages structuraux, certaines modifications soient apportées aux bâtiments qui ne sont pas adéquats à ces normes. Ces dernières définissent les nécessités minimales qu’un bâtiment doit respecter pour être construit. Afin de faciliter les travaux d’amélioration, il est important de faire appelle à des spécialistes pour que chaque démarche assure la sécurité du bâtiment ainsi que ceux de toutes les membres de la famille.

Système de détection et d’alarme-incendie

La qualité d’un équipement de sécurité est très importante pour assurer une vie paisible et sans stress, des mesures sont à prendre en note. Tout d’abord il y a une norme d’installation exigée avec l’article 351. Le degré de pression acoustique du signal d’alarme incendie doit être d’au moins 85 décibels à l’intérieur de l’habitat, près de la porte d’entrée, lorsque celle-ci est fermée. Cependant, puisque le niveau de pression acoustique d’un signal d’alarme-incendie ne doit ne jamais dépasser 95 décibels mesuré à une distance de 3 mètres de chaque avertisseur sonore, on ne peut pas simplement augmenter la puissance sonore des avertisseurs qui se trouvent dans les corridors communs.

Ainsi pour être au norme, mais surtout pour avoir des équipements de qualité, l’équipe installe un avertisseur supplémentaire dans la salle de séjour du domicile, dans le couloir conduisant aux chambres ou au-dessus de la porte d’entrée.

Avertisseur de fumée

Parfois on a tendance à ne pas vérifier ou mettre à niveau notre équipement de sécurité, pourtant les avertisseurs de fumée sont primordiaux par la norme en vigueur lors de la construction ou la maintenance du bâtiment. Des mises à niveau sont indispensable ; c’est-à-dire qu’ils doivent être connectés régulièrement à un circuit électrique et il ne doit y avoir aucun dispositif de sectionnement entre le dispositif de protection contre les surintensités et l’avertisseur de fumée. Ils doivent également être joints électriquement de sorte qu’ils se déclenchent tous automatiquement dès qu’un avertisseur est déclenché dans le logis.

Avertisseur de monoxyde de carbone

Un avertisseur de monoxyde de carbone doit être installé dans une résidence, une habitation destinée à des personnes âgées ou une résidence supervisée. Ainsi pour assurer la sécurité des gens qui y vivent, ils est indispensable que l’équipement soit de qualité.